Des services de pressing, repassage sont proposés par la Conciergerie solidaire aux salariés de la CCI. — I.Mathie

  • 230 salariés hébergés sur les sites de la CCI de Bordeaux bénéficient d’un tarif  préférentiel auprès de la conciergerie solidaire qui propose des services en tout genre (courses, coiffeur, serrvices postaux, repassage etc.)
  • L’entreprise de l’économie sociale et solidaire se développe aussi à Paris et à Lyon. Elle a 36 salariés en insertion, dont 14 à Bordeaux.

« J’ai pris ma carte d’abonnement et je pense que ça va être un vrai plus, lance Liliane Tartrou, employée à la chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Bordeaux-Gironde. J’ai l’intention de m’en servir pour de la cordonnerie, des clés ou du repassage. » Ce mardi, la CCI a présenté officiellement son partenariat avec l’entreprise locale la Conciergerie solidaire créée il y a 7 ans. La CCI a souscrit un abonnement à cette société et ses salariés payent les prestations à un tarif préférentiel (2,28 euros pour une chemise pliée ou sur cintre et 18 euros de l’heure pour du jardinage par exemple).

« Besoin de collaborateurs de plus en plus engagés »

En plus des 150 salariés directs de la CCI, ces services s’adressent aux 22 start-up hébergées sur un espace appartenant à la CCI, sur la place de la Bourse, soit 230 salariés au total. Tous les mardis et vendredis, de 12 h à 13 h, un concierge sera présent au sein des locaux de la Chambre pour prendre les commandes des salariés et les leur remettre. Ils pourront aussi se rendre au Comptoir Saint Rémi, tout proche, en dehors de ces horaires. « On a besoin de collaborateurs de plus en plus engagés et qui soient bien dans leurs postes, libérés des contraintes du quotidien », a expliqué Pascal Faugere, directeur général de la CCI Bordeaux Gironde.

« N’hésitez pas à nous faire part d’autres demandes, on veut pouvoir s’adapter à vos besoins quotidiens », a lancé aux salariés Sylvain Lepainteur, fondateur de la Conciergerie Solidaire. « J’ai pas mal de collègues qui ont eu recours au service pour le lavage de couettes, qui est de saison, précise Liliane Tartrou. Les paniers de fruits et légumes sont aussi attractifs avec des prix intéressants ».

La conciergerie Solidaire travaille avec des entreprises privées et publiques. Elle réalise un test auprès d’une maison de retraite de la ville de Bordeaux et travaille aussi auprès du tiers lieu Darwin. « Nos services montent en puissance et se déploient au niveau national, à Paris et Lyon, depuis une petite année », explique Charlotte Chamboissier, en charge du développement de la Conciergerie Solidaire sur la Gironde. L’entreprise emplois 36 personnes en réinsertion dont 14 à Bordeaux.

Lien vers l’article.